file icon
16 Décembre 2015

Dialogue humanitaire à la Conférence internationale

Liberia blog tapor

La Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui s’est déroulée à Genève du 8 au 10 décembre 2015, a exploré une nouvelle façon de répondre aux défis humanitaires les plus pressants de notre époque par le « dialogue humanitaire ». Le but était de susciter des idées et d’envisager des solutions et des actions pour venir à bout des défis les plus urgents d’une manière créative, collaborative et interactive. La réflexion et les discussions menées étaient alimentées par les contributions apportées dans le cadre de l’initiative « Des paroles aux actes ».

Les idées qui ont émergé de ce dialogue humanitaire seront transformées en actions concrètes d’ici à la prochaine Conférence internationale de 2019 et au-delà encore.

file icon
12 Novembre 2015

Violence, éducation et santé au cœur des préoccupations des communautés réunies à Beyrouth

Des membres de communautés locales venus de tout le Liban se sont retrouvés à l’occasion du dernier « hub event » organisé dans le cadre de l’initiative Des paroles aux actes pour discuter des besoins et défis les plus pressants auxquels ils font face et pour envisager des idées locales et des solutions possibles.

Cette manifestation, qui s’est déroulée sur deux jours, a connu un vif succès. De nombreux participants, jeunes et moins jeunes, se sont rassemblés à Beyrouth pour échanger leurs idées et leurs recommandations en vue de mettre en œuvre des actions concrètes.

« Je ne savais pas à quoi m’attendre quand je suis arrivé. Mais je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Il y avait un très large éventail de points de vue représentés », déclare Bilal, l’un des participants, qui bénéficie d’un programme « argent contre travail » mis en place à Tripoli (nord du Liban) par la Croix-Rouge libanaise et le CICR.

Comme d’autres participants, Bilal a fait part des préoccupations et des problèmes auxquels sa communauté est confrontée, tels que la violence urbaine.

« Je viens d’une région où la violence est présente au quotidien depuis longtemps. Mais la sécurité n’est pas le seul défi : les habitants sont happés par la violence à cause du manque d’emplois et de possibilités d’éducation », ajoute-t-il. « Les deux phénomènes sont liés ; on ne peut pas parler de l’un sans discuter de l’autre. »

Beaucoup de participants ont fait écho aux commentaires de Bilal et ont exprimé les mêmes préoccupations concernant les conditions de sécurité au Liban, mais aussi les soins de santé, l’éducation, l’emploi et les problèmes environnementaux.

Au terme des deux jours, un sentiment d’optimisme régnait parmi les participants.

« C’est vraiment réconfortant de savoir que tout ce dont nous avons discuté ici sera porté à l’attention de personnes qui ont la capacité de nous aider d’une façon ou d’une autre », conclut Bilal.

camera icon
12 Novembre 2015

Faites entendre votre voix : contribuez à façonner l’avenir de l’action humanitaire

Liberia blog tapor

Chaque jour, des centaines de réfugiés et de migrants sont contraints de fuir les conflits et la violence afin de préserver leur sécurité et celle de leur famille.

Trop souvent, leur parcours est semé de dangers et marqué par des tragédies.

Cette seule année, des millions de personnes en Amérique latine et en Afrique ont laissé derrière elles la pauvreté accablante, les difficultés économiques et leur maison, parcourant des milliers de kilomètres par la terre ou par la mer en quête d’un avenir meilleur. Dans le même temps, des millions d’autres ont quitté la Syrie et l’Afghanistan pour échapper à la brutalité des conflits.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est aux avant-postes des activités menées pour venir en aide aux personnes vulnérables qui se déplacent.

Contribuez à trouver des solutions pour mieux répondre aux besoins croissants

Dans moins d’un mois, les gouvernements du monde rencontreront les dirigeants de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour discuter de l’ampleur sans précédent des crises humanitaires auxquelles notre monde est actuellement confronté.

Vous pouvez contribuer à façonner l’avenir de notre action humanitaire en nous faisant part des mesures qui pourraient, selon vous, être prises, aux niveaux local et mondial, pour faire face à ces crises. Apportez votre voix et participez aux discussions en cours.

video icon
06 Octobre 2015

Nous avons pas accès à l'eau potable, voix du comté de Nimba

video icon
06 Octobre 2015

Voix des communautés entendues au Libéria

file icon
2 Octobre 2015

Voix de l’Honduras

Au Honduras, les défis humanitaires identifiés par les participants au second événement organisé dans le cadre du ‘pôle humanitaire’ ont été la violence et l’insécurité en relation avec la crainte de la propagation du VIH et les périls encourus par les migrants.

Abraham Miguel Salinas Barahoba vit avec le virus du VIH depuis 18 ans. Il a pris part à l’événement dans l’espoir que son expérience puisse servir à sensibiliser les membres de sa communauté aux mesures de prévention.

« Notre pays ne considère pas la prévention comme une priorité », observe Abraham. « On fournit des médicaments, mais il importe aussi de travailler à prévenir la propagation du virus, parce qu’un nombre croissant de personnes se font contaminer. »

Vilma Yaneth Nunez a également partagé son expérience dans le cadre du forum, espérant que le récit de la manière dont elle avait été infectée par le VIH et des réactions auxquelles elle s’était heurtée puisse aider d’autres personnes confrontées à la même situation.

« Nous avons beaucoup de problèmes au Honduras », affirme-t-elle. « A chaque coin de rue, on peut rencontrer des situations de violence parfois fatale, et des gens infectés par le VIH se voient refuser des médicaments. »

« D’être invitée par la Croix-Rouge à cette manifestation m’a donné le sentiment de n’être pas totalement oubliée, et que je pouvais moi-même agir pour faire évoluer les choses. »

Les discussions ainsi que les idées et solutions formulées à l’occasion de cet événement au Honduras s’inscrivent dans le cadre de l’initiative « Des paroles à l’action » qui vise à faire entendre les voix de la communauté lors de la 32e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

camera icon
2 September 2015

Voix du Libéria : « Donnez-nous les moyens de mettre en œuvre nos propres solutions »

Liberia blog tapor

Tapor Guey est un jeune Libérien qui vit à Goilah, une petite ville de l’est du Libéria. Tapor est aussi un leader respecté au sein de sa communauté.

Mardi, accompagné d’autres membres de sa communauté, il a rencontré des représentants de la Croix-Rouge nationale du Libéria et du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour discuter des principaux défis auxquels sa communauté fait face.

« Nous n’avons pas d’eau potable ni de latrines. Nous n’avons pas non plus d’endroit pour garder notre bétail. Et nous avons des difficultés à produire notre propre nourriture », explique le jeune homme.

Outre l’accès limité à l’eau potable et à l’assainissement, Tapor évoque également d’autres problèmes qui touchent la communauté, comme la malaria et la mortalité infantile.

Ces échanges serviront de base aux discussions qui se tiendront lors de la manifestation humanitaire organisée au Libéria dans le cadre de l’initiative mondiale Des paroles aux actes, qui vise à recueillir des idées et des solutions locales pour répondre aux défis humanitaires.

« Nous avons des idées et des solutions pour faire face à nos problèmes, déclare Tapor. Le message que nous voulons faire passer aux gouvernements du monde et aux dirigeants de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est simple : donnez-nous les moyens d’agir – les formations, les outils et les connaissances – et nous trouverons par nous-mêmes les solutions à nos problèmes. »

Les habitants de Goilah participeront aux discussions lors de la manifestation qui se déroulera cette semaine, aux côtés de représentants d’autres communautés locales, de volontaires et de représentants du gouvernement. Il s’agira avant tout d’identifier les besoins locaux et de travailler ensemble à la recherche de solutions à assise communautaire.

Davantage d’informations sur l’initiative Des paroles aux actes.

file icon
1 September 2015

Des idées locales pour faire face aux défis mondiaux

Comment réagiriez-vous face à un tremblement de terre, une épidémie ou un événement violent ?

Des paroles aux actes est une nouvelle initiative du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui vise à attirer l’attention sur les crises humanitaires auxquelles font face chaque jour des millions de personnes de par le monde et à déterminer dans quelle mesure les gens se sentent préparés à répondre aux défis locaux et mondiaux.

Les visiteurs peuvent se confronter à des situations réelles – catastrophe naturelle, épidémie ou événement violent – dans lesquelles ils devront prendre des décisions sur la manière d’agir.

Ils sont également invités à répondre à une série de questions (par exemple « Si une épidémie de maladie infectieuse se déclarait dans votre ville, qu’est-ce qui vous inquiéterait le plus ? ») et à exprimer leur point de vue et leurs idées sur la meilleure façon d’affronter les défis humanitaires à venir.

Les réponses seront compilées et présentées en décembre à la XXXIIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui réunira les représentants des gouvernements du monde entier et les dirigeants de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour définir l’action humanitaire de demain.

Participez vous aussi au débat sur les défis humanitaires de demain.

video icon
1 September 2015

Renforcer la résilience des communautés

Au cours des 20 dernières années, 4,4 milliards de personnes – soit plus de la moitié de la population mondiale ! – ont été touchées par une catastrophe naturelle.

Si l’on veut aider les communautés à mieux se préparer aux catastrophes et autres situations de crise, à y faire face et à s’en remettre, il faut tout d’abord acquérir une bonne compréhension des risques à l’échelon local en faisant appel aux connaissances locales.

Participez vous aussi à la discussion.

De quoi vous et votre famille avez-vous besoin pour que votre communauté soit mieux préparée aux défis humanitaires futurs ?